Trépied ou monopode : que choisir ?

L’ajout d’un support d’appareil photo permet aux photographes de prendre des photos avec une vitesse d’obturation plus lente. Vous pouvez également utiliser des objectifs plus longs et ainsi travailler en vous fatiguant moins. Mais c’est là que s’arrêtent les similitudes dans le débat sur le monopode et le trépied.

trépied et monopied

Les monopodes et les trépieds offrent tous deux un meilleur support que les appareils portables. Mais les deux types d’accessoires présentent des différences majeures.

L’un est plus stable, l’autre est plus mobile. Un trépied ou un monopode peut être mieux adapté à votre travail de photographie qu’un autre. Dans certains cas, vous souhaiterez peut-être utiliser les deux.

Voici ce que vous devez savoir lorsque vous comparez le monopode et le trépied.

Qu’est-ce qu’un trépied ? Qu’est-ce qu’un monopode ?

Le trépied et le monopode sont tous deux des accessoires conçus pour supporter un appareil photo, la différence se situant au niveau des pieds. Un trépied a trois pattes. Un monopode est un support d’appareil photo qui n’a qu’une seule jambe.

Le reste de la conception est en grande partie similaire pour les deux accessoires. Ils sont tous deux réglables en hauteur et les deux utilisent souvent des plaques à déclenchement rapide pour ajouter et retirer facilement l’appareil photo.

La construction est souvent similaire et de nombreuses marques qui fabriquent des trépieds fabriquent également des monopodes.

Cependant, le nombre de pieds crée des différences majeures entre les trépieds et les monopodes. Ces différences déterminent quel est le meilleur outil pour le travail de photographie et si vous avez besoin de l’un ou des deux dans votre kit d’équipement.

Le trépied : une stabilité inégalée grâce à ses 3 pieds

Avec trois pattes, les trépieds sont les plus stables. Avec un trépied, vous pouvez faire des poses plus longues qu’avec un monopode.

Un monopode réduit les vibrations de l’appareil. Mais les trépieds sont les mieux adaptés pour prendre des photos en quelques secondes ou même en quelques minutes. Le vent ou même une mauvaise qualité de construction peuvent créer des vibrations même avec un trépied. Mais les trépieds sont tout de même réputés pour être les supports d’appareil photo les plus stables.

La conception d’un trépied signifie que vous pouvez laisser l’appareil photo sur le dessus et partir. Essayez de faire la même chose avec un monopode et c’est la chute assurée pour votre précieux appareil photo !

Les trépieds permettent également de fixer l’appareil photo à un endroit, là où un monopode n’est pas aussi précis. Cette position exacte peut être utile pour les photos macro. C’est également très utile pour les prises de vue qui nécessitent l’assemblage des images, comme dans les photos HDR et les panoramiques.

Les trépieds sont généralement l’option la plus populaire, ce qui signifie qu’il existe un grand nombre de modèles sur le marché. Si les monopodes ne manquent pas, les trépieds sont souvent plus nombreux.

Le monopode : pratique pour plus de mobilité

Pourquoi les photographes voudraient-ils utiliser un monopode, si un trépied offre la meilleure stabilisation ?

Les avantages de travailler avec un monopode proviennent en grande partie de la taille réduite du support d’appareil photo à une jambe.

Tout d’abord, les trépieds prennent de la place au sol. Les monopodes, en comparaison, occupent un tout petit espace au sol. Si vous filmez dans un lieu très fréquenté, un trépied peut entraîner des risques de chute. Certains endroits interdisent même l’utilisation de trépieds pour cette raison.

Le profil plus petit des monopodes les rend également plus mobiles. Imaginez que vous filmez un match de football et que vous devez constamment ajuster votre position sur le côté du terrain pour suivre l’action.

Avec un trépied, vous devez replier vos jambes pour vous déplacer rapidement sur le côté. Avec un monopode, il vous suffit de le prendre et de partir. Vous pouvez suivre l’action beaucoup plus rapidement avec un monopode, tout en continuant à trier cette lourde lentille de sport.

La vitesse s’étend également à la mise en place et au retrait. Avec une seule jambe à déplier et à ajuster à la bonne hauteur, le montage et le démontage d’un monopode sont plus rapides.

Les monopodes ont tendance à peser moins lourd que les trépieds. Cela les rend plus faciles à transporter, même lorsqu’ils sont repliés.

Travailler avec des trépieds et des monopodes

Les trépieds et les monopodes vous permettent d’alléger le poids de la courroie de l’appareil photo. Et ils offrent un certain niveau de protection contre les tremblements de l’appareil photo.

Le trépied est le support d’appareil photo le plus stable, mais il est souvent encombrant et peut ralentir vos mouvements. Un monopode n’est pas aussi stable, mais il limite beaucoup moins vos mouvements qu’un trépied.

Alors, lequel vous faut-il ? Si vous avez besoin d’être mobile, un monopode est la meilleure solution. Avec un monopode, vous n’êtes pas bloqué à un endroit. Et vous pouvez supporter le poids de gros objectifs et offrir une légère protection contre les tremblements de l’appareil.

Si vous avez besoin de faire des poses de quelques secondes, par exemple pour flouter une cascade, vous aurez besoin de la stabilité d’un trépied. Ce qui manque à un trépied en termes de mobilité, il le compense en termes de stabilité. Vous pouvez prendre des photos nettes en poses longues et utiliser les objectifs les plus grands et les plus lourds.

Mais si vous avez besoin des deux, vous n’aurez peut-être pas besoin d’acheter à la fois un monopode et un trépied. Certains trépieds sont deux en un. Ils permettent de passer d’un système plus stable à un système plus mobile avec seulement quelques ajustements.

Les trépieds convertibles fonctionnent généralement de deux façons. La première consiste à transformer le montant central du trépied en monopode. Ce système est facile à utiliser et ne nécessite pas de grands efforts pour passer de l’un à l’autre.

Les verrous tournants nécessaires pour rendre la colonne centrale suffisamment petite pour fonctionner avec les deux ont tendance à être moins stables que les verrous à bascule.

D’autres types de trépieds convertibles fonctionnent en enlevant l’un des pieds et en le rattachant à la colonne centrale. Cela permet de réduire la restriction de hauteur et de rendre les verrous plus stables. Il peut être plus long de passer d’un trépied à un monopode et inversement.

Acheter les deux peut être plus facile que de prendre le temps de les convertir en aller-retour. Mais une option convertible prendra moins de place que l’achat des deux sur un voyage de photographie.

Et bien sûr, l’achat d’un seul trépied convertible est souvent moins cher que l’achat d’un trépied et d’un monopode.

Certains monopodes sont également dotés de petites pattes de soutien escamotables. Vous ne pouvez toujours pas vous éloigner du monopode avec les mini-jambes sorties, mais vous pouvez obtenir un peu plus de stabilité qu’un monopode seul.

Conclusion

Les monopodes et les trépieds ont un objectif similaire, mais avec des avantages et des caractéristiques très différents. Les trépieds sont plus stables, tandis que les monopodes sont plus mobiles.

Les trépieds sont idéaux pour la photographie à longue exposition et le travail macro. Les monopodes sont parfaits pour stabiliser les objectifs longs lors de la photographie de sport en mouvement.

Vous pouvez avoir besoin de stabilité et de mobilité. Dans ce cas, vous pouvez prendre un trépied qui se transforme en monopode pour bénéficier des deux avantages sans avoir à investir dans les deux.